Trek’2015 – Jour 2

JOUR 2 – Reveil à 07h45 pour un départ à 08h45.

La randonnée du jour est prévue au dessus de la ville de ESSARD LE VERGER avec l’ascension des Grès (1089 m)
et de la Roche Blanche (1140 m). Le risque d’orage était présent mais uniquement en fin d’après midi.

Nous sommes parti de l’usine hydroélectrique pour la première ascension. Le départ était à 471 mètres d’altitude. Nous sommes passés voir les cascades de Flumen. Mais le manque d’eau était également présent.

  

Après cette petite activité récréative et touristique, nous avons attaqué notre première grande ascension.

Et là, nous avons découvert une particularité des jurassiens. Ils ne connaissent pas les lacets pour les chemins de randonnées. Non, non! Ici c’est tout droit avec des pentes qui vous font bien mal aux jambes.

L’arrivée au belvédère a été assez douloureuse sachant que le soleil était encore au rendez-vous avec des températures dépassant les 30 degrés en matinée.

  
  
Après avoir contempler le paysage et surtout le vide sous nos pieds, nous examinons le parcours de l’après midi car nous devons redescendre dans la vallée (lieu dit des Moulins) avant d’attaquer la seconde difficulté de la journée, qui se trouve être la montagne en face avec le sommet au dessus de la « pierre blanche ».

  
Erratum : Finalement la seconde difficulté, c’était la descente!

Comme toujours, les Jurassiens ont optimisé le chemin en tirant de grandes lignes droites dans la pente. Les genous n’en sortiront pas indemnes aujourd’hui!  

    

Nous faisons notre pause déjeuner à la fin de la descente. Au repas, salade de pâtes, de rôti de porc et olives vertes (cf. dîner de la veille) avec chips, fromage, barre céréales et une pomme. Un repas très frais!

Après quelques dizaines de minutes, nous reprenons la route pour terminer notre descente vers 718 mètres. À partir de ce point, nous avons repris l’ascension de notre second sommet « La roche blanche »

Comme toujours, un chemin direct ( on ne change pas les jurassiens!!!!) avec une pente qui faisait très très mal sous la chaleur de l’après-midi. Finalement Olivier n’a pas atteint le sommet, victime d’un coup de fatigue. Il a préféré renoncer à cette ascension.

Les trois rescapés ont atteint le sommet dans un état pitoyable de transpiration mais heureux toutefois d’avoir atteint les 1140 mètres.

Vous verrez ci dessous le panorama qui correspond à la montagne où nous nous trouvions quelques heures plus tôt  dans la matinée.    

Et Un petit selfi souvenir comme toujours avec le soleil dans les yeux! 😊

 

Nous nous sommes lancé alors sur la dernière descente (environ 700 m de dénivelé négatif)

Le genou de Christian a fait des siennes (fatigue du ligament extérieur) mais c’est Cyril qui nous a fait la plus belle animation avec une glissade qui se termine bien…. du moins si l’on oublie l’inflammation du coude (séquence filmée, mais bien que ce soit une pépite, cela restera entre nous! 🚑😂😉) 

Le reste du retour s’est fait sans encombre à une allure réduite pour ménager les ligaments et les hommes!

Nous avons récupéré Olivier sur le chemin du retour et pris un grand verre de menthe à l’eau à la fontaine qui lui a tenu compagnie durant plus de 2 heures.

À notre arrivée aux Rousses, Christian et Cyril ont été faire un tour à la pharmacie pour se soigner et limiter les inflammations car ils restent encore quelques journées qui ne seront pas des balades de santé.

La randonnée donne les chiffres suivants : 13,44 km pour 948 m de dénivelé positif  et une durée de marche effective hors pause de 4h04.

 @ suivre!!!!

 

Publié le 22 juillet 2015, dans Tour du Jura 2015. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Eh bien les difficultés commencent et les problèmes mécaniques aussi. Ah ! la montagne ça vous gagne mais pas à n’importe quel prix , on garde des petits souvenirs ( coup de fatigue, mal aux genoux , chute et douleurs au coude …), il faut donc un peu souffrir pour admirer la beauté du paysage.
    Attention à vous l’équipe des « bras cassés » il faut vous ménager.
    nous vous envoyons des ondes positives, de la force pour le courage vous l’avez déjà tous.
    Félicitations et bonne continuation.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire ici!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :